Author Archives: Admin

Travailler en ateliers

Bonjour à tou(te)s !

 ateliers

Voici une modification technique pour l’article concernant le travail en atelier : ici

J’ai revu le document d’organisation qui montre la rotation des ateliers pour mes élèves. Voici donc la roue des ateliers (vierges) sur 5 jours :

roue-des-ateliers

Et voici la roue des groupes (5) :

roue-des-groupes

Voili, voilou, pour cette fois.

Ami(e)s de la pédagogie,

à bientôt,

EMS.

Les chroniques de Spiderwick 5

Finies les vacances !

chapitre 5

Voici la cinquième partie des aventures des enfants Grace.

Vous trouverez l’étude du chapitre ici :

Télécharger (PDF, 155KB)

et la partie vocabulaire là :

Télécharger (PDF, 370KB)

Ça se précise !

Ami(e)s de la pédagogie,

À bientôt,

EMS.

Les Chroniques de Spiderwick 4

Bonjour à tou(te)s,

chapitre-4

 

Voici le chapitre 4 des aventures de la famille Grace. Dans ce chapitre, le fantastique devient plus présent. Mais pour l’instant, c’est surtout suggéré. L’atmosphère est donc bien en place.

Voici la fiche d’aide à la lecture du chapitre 4 :

Télécharger (PDF, 192KB)

Et la fiche de vocabulaire associée :

Télécharger (PDF, 427KB)

Une bonne lecture à tou(te)s !

Ami(e)s de la pédagogie,

à bientôt,

EMS.

Les sources de l’historien 1

Bonjour à tou(te)s !

les-objets

Voici une nouvelle fiche de Todo, la mascotte (présentée ici) que j’utilise avec mes élèves pour introduire des méthodes de travail. Cette fois-ci, le but est de donner des outils d’observation et d’analyse en histoire. Cette fiche fait suite à une première séance sur les outils de l’historien.

Concrètement : chaque élève reçoit une fiche et un objet. La consigne est la suivante, “observez attentivement votre objet et notez, sur votre fiche, le maximum d’information que vous trouverez”. Les élèves ont 5 min et le droit d’utiliser le matériel de leur choix (règles, balances,…). Faire une mise en commun au tableau (les élèves notent les informations qu’ils n’ont pas trouvées). Pour finir, prendre 10 min pour répondre, en grand groupe, aux questions 3 et 4. A ce niveau là, les élèves apprennent à utiliser ce qu’ils savent déjà pour le mettre en lien avec ce qu’ils viennent de découvrir. Il faut insister sur l’argumentation… Toutes propositions doit s’appuyer sur l’objet.

L’activité est volontairement courte, car ça doit devenir une routine. Il y aura donc d’autres fiches, tout au long de l’année, tant en histoire qu’en géographie !

Voici la fiche :

Télécharger (PDF, 198KB)

À très bientôt pour de nouvelles fiches !

Ami(e)s de la pédagogie,

à bientôt,

EMS.

Les chroniques de Spiderwick 3

Hi everyone!

titre

En route pour le chapitre 3. Vous trouverez les deux premiers ici et . Dans ce chapitre, on en apprend un peu plus sur la pièce secrète, mais également sur l’étrange présence.

Voici l’aide à la lecture :

Télécharger (PDF, 152KB)

Et l’aide au vocabulaire :

Télécharger (PDF, 624KB)

Voilà pour aujourd’hui ! Bon début de semaine à tou(te)s.

Ami(e)s de la pédagogie,

à bientôt,

EMS.

Apprendre une leçon

Hello tutti !

todo l'oiseau

Voici une petite fiche méthodologique que j’utilise pour rappeler à mes élèves ce que veut dire apprendre une leçon et comment l’on fait.

J’en profite pour introduire “Todo” le petit oiseau qui se pose des questions. J’utilise cette bestiolle avec ma classe pour indiquer quand c’est une leçon ou un point de méthodologie.

Télécharger (PDF, 280KB)

À bientôt pour les nouvelles aventures de Todo.

Ami(e)s de la pédagogie,

à bientôt,

EMS.

Les chroniques de Spiderwick 2

Bonjour à tou(te)s !

SpiderwickSpiderwick

Voici la deuxième partie (la première est ici). Elle traite du chapitre 2. C’est le moment du roman où se fait la bascule dans le fantastique. Miammm…

L’aide à la lecture :

Télécharger (PDF, 193KB)

Et l’aide au vocabulaire :

Télécharger (PDF, 370KB)

Voili, voilou, et bon week-end à tou(te)s !

Ami(e)s de la pédagogie,

à bientôt,

EMS

Les chroniques de Spiderwick 1

Bonjour à tou(te)s !

Au menu de cette année, le roman fantastique.

Spiderwick

J’ai choisi de me lancer dans cette fameuse série ! Déjà 5 livres et un film… Mais au-delà de ces caractéristiques peu pédagogiques, c’est surtout l’écriture du récit qui m’a décidé. En effet, le style est assez épuré, simple et efficace. L’histoire avance lentement et laisse le temps à l’intrigue de s’installer. Ici, on ne tombe pas dans les travers à la “Harry Potter”, du genre on en fait des caisses…

Je fais rentrer mes élèves (CM1) dans l’histoire en leur proposant en guise d’accroche les deux lettres d’introduction que voici :

Télécharger (PDF, 282KB)

Puis je présente la carte de l’univers dans lequel les personnages vont évoluer :

carte de Spiderwick

A l’issue de cette séance 0 de découverte (quelques jours avant), je débute ma séquence de lecture dont voici les documents (chapitre 1) :

Télécharger (PDF, 385KB)

et :

Télécharger (PDF, 461KB)

Voilà pour la première partie ! Le chapitre 2 d’ici peu…

Ami(e)s de la pédagogie,

à bientôt,

EMS.

La méditation à l’école primaire (2)

Salut tout le monde !

à méditer

Dans mon dernier article (ici), je vous ai présenté le but de la méditation et notamment des exercices de respiration.

Aujourd’hui, ce sera au tour de deux autres thèmes qui sont : la mobilisation du corps et de la pensée et la focalisation de la pensée.

Attention, car ces deux thèmes sont très proches, mais pas totalement équivalents. En effet, la focalisation fait plutôt référence à de la concentration tandis que la mobilisation parle de l’attention : c’est la différence entre la précision et vitesse dans la mise en activité.

Je vais commencer par vous parler de la mobilisation du corps et de la pensée.

Pour les élèves, il est souvent assez difficile de passer rapidement d’une séance à la suivante, ou encore d’être prêt à travailler au moment exact ou l’enseignant l’a décidé.

Mais c’est normal. Ne nous leurrons pas ! Les enfants ne sont pas des robots (comme nous, d’ailleurs), ils ont besoin d’une transition. Alors, pourquoi ne pas, justement, accentuer ces transitions ?

C’est ce que je fais depuis quelques années maintenant et cela a l’air de pas mal fonctionner. Typiquement, je ponctue chaque fin de séance par une sorte de “jeu” qui dure une quarantaine de secondes. Je tire, au hasard, une “mission” dans la boîte de “transition” et je la lis. Puis je donne le départ. Les élèves ont entre 30 et 40 secondes pour remplir cette mission. Les missions sont créées de façon à ce que les élèves puissent se défouler, en silence, sans que cela devienne la pagaille dans la classe.

Le point commun à toutes les missions est que les élèves se lèvent de leur place et bougent ! Si pour  les enfants ces missions apparaissent comme un jeu, pour l’enseignant elles sont le moyen de développer la synchronisation entre le corps et la pensée et d’apprendre à être pleinement attentif à ce que l’on fait.

En exemple, je citerai la mission suivante : “vous avez 40 secondes pour vous déplacer partout dans la classe en “slow motion”, calmement et sans vous toucher”. Et je participe, bien sûr ! Je peux vous garantir qu’au bout de 40 secondes, tout le monde est à sa place et surmotivé pour travailler sur la séance suivante.

Voici les missions :

 

Télécharger (DOCX, 16KB)

 

Enfin, parlons de la focalisation. Ici, il est question de savoir comment rendre les élèves concentrés sur un objectif, sans qu’ils passent leur temps à regarder votre magnifique plafond…

Pour cela, j’utilise des outils qui m’ont été transmis par d’anciens Shamans… Je plaisante, surtout par des collègues de mon ancienne Académie (que je salue au passage (les collègues et l’académie)).

Ces outils ont pour but de permettre à l’élève de se concentrer, de la façon suivante :

  • Apprendre à se projeter dans l’activité : donner l’objectif, le but, la tâche, le temps. Il faut être clair et court.
  • Apprendre les routines de travail : il faut un équilibre entre la nouveauté et le déjà-vu.
  • Apprendre à se faire plaisir dans l’activité : penser à créer des activités motivantes pour eux et pour VOUS ! Faites-vous plaisir.

Vous trouverez de petites idées par ici.

N’hésitez surtout pas à vous en servir dans tous les domaines d’apprentissage, pas seulement en EPS… Je sais que la méditation est souvent associée au yoga, mais ce n’est pas du yoga. Vous verrez. Car j’ai une petite séquence de yoga sur le feu… À venir.

Et voilà, j’espère avoir été assez clair sur ce sujet, que je trouve complexe, mais super intéressant. Si vous avez des questions, comme d’habitude, contactez-moi.

Sur ce, ami(e)s de la pédagogie,

à bientôt,

EMS.

La méditation à l’école primaire

Salut à tou(te)s !

Cette semaine je vais vous parler de la méditation à l’école.

méditation

En effet, profitons de ce début d’année pour donner à nos élèves une des plus importante clé pour entrer dans les apprentissages !

Savoir comment se concentrer sur ce que l’on fait, au moment où on le fait.

Alors pourquoi, me direz-vous ? Eh bien parce que ! Parce que c’est une évidence… Qui s’apprend.

Qui n’a jamais rêvassé à sa liste de course pendant un conseil d’école ? Qui écoute de la musique en faisant du sport ? Qui, qui, qui ???

Vous voyez !!! He ben, c’est ça, ne pas être concentré.

Des fois ce n’est pas grave, et des fois c’est l’accident. Et un accident d’apprentissage peut faire de gros dégâts (genre la petite Lulu qui risque de se tailler le doigt avec son taille-crayon, en grammaire).

En méditation, cela s’appelle la pleine conscience !

La pleine conscience n’a rien d’ésotérique. C’est notre rapport à l’instant présent. Internet regorge de docs en tout genre sur ce sujet, mais la plupart passent “à côté” pour vendre leur méthode miracle… Je pratique depuis maintenant plus de 25 ans (merci maman…) et je suis toujours effaré par le nombre de …bip… qui sont publiées sur ce sujet. Surtout sur les sites anglo-saxons… La méditation résoudrait les problèmes de stress, de bien-être, ça rendrait social ou encore gentil… Oui, un peu, mais ce ne sont là que les “effets” secondaires de la méditation. 

La méditation en pleine conscience n’est que la prise de conscience de moi (mon corps) dans l’instant (mon présent). Et c’est déjà pas mal ! C’est donc un outil, que l’on doit apprendre à utiliser à bon escient.

Voici un petit article sympa :

Télécharger (PDF, 303KB)

Pour nous, en tant qu’enseignant, cela va permettre aux enfants d’apprendre à “être” en maths quand on fait des maths. Mais également d’être capable, de passer à la séance suivante en étant rapidement disponible et concentré.

Alors comment ?

Pour moi, cela se traduit par 3 thématiques que j’utilise de façon journalière les 3 premières semaines : la respiration, la focalisation de la pensée et la mobilisation du corps et de l’esprit.

En ce début d’année, je mets en place des situations particulières. Et je m’y réfère, sans cesse, dans tous les domaines : EPS, musiques, géographie… afin que cela deviennent des routines d’attitudes.

Voici un exemple de ce que l’on peut faire en respiration. À adapter à votre niveau de classe, évidemment (vous êtes maître de votre pédagogie) :

(Extrait de l’ouvrage Calme et Attentif Comme Une Grenouille d’Eline Snel)

Voili, voilou pour l’instant. Je vous laisse digérer tout ça avant de revenir avec les 2 thèmes suivants.

Ami(e)s de la pédagogie,

à bientôt,

EMS.