Category Archives: Astuces Et Bons Plans

La dictée puzzle

Hello à tou(te)s !

Cette semaine je vais vous présenter la dictée-puzzle©.

dictée puzzle

Je pratique la dictée puzzle avec mes élèves pour leur montrer que faire une dictée mobilise plusieurs savoirs en même temps. En effet, ils doivent être capables d’aller puiser dans leurs connaissances, au bon moment, des notions précises. Pour cela, en amont, je les prépare à classer ces notions. Je les entraine dans des domaines différents (lecture, lexique, grammaire, orthographe,…) en leur montrant qu’ils sont liés. C’est pourquoi j’utilise le puzzle.

Les élèves reçoivent les pièces au fur et à mesure, et les complètent. Ils construisent petit à petit leurs savoirs en se préparant à la dictée. Le but étant de faire le lien entre ce que j’ai appris et ce que l’on me demande d’écrire.

Voici un exemple :

Voici 4 pièces données séparément à mes élèves. Une par jour. Une variante consiste à ne pas donner les mêmes morceaux à chacun (pour les pousser à s’échanger des pièces et travailler en coopération).

La lecture :

lecture

Le vocabulaire :

vocabulaire

L’orthographe :

orthographe

La grammaire :

grammaire

À la fin de la semaine, chacun se retrouvent avec quelque chose qui ressemble à ceci :

Télécharger (PPTX, 93KB)

La dictée s’appuie évidemment très fortement sur le puzzle, afin de montrer la corrélation entre la phase d’apprentissage et la phase de réinvestissement !

Comme d’hab’, si vous avez des questions, pas d’hésitation.

Je répondrai aussi vite que je le pourrais…

Ami(e)s de la pédagogie,

À bientôt,

EMS.

Bonne année and Get Kahoot !!!

Une bonne année 2017 à tou(te)s !

Tout le meilleur et bien plus…

Pour débuter la nouvelle année, je vais vous présenter un petit outil bien pratique : Get Kahoot !

Cet outil permet de créer difféentes activités pédagogiques : des quizz, des qcms, ou encore des leçons en ligne. L’intérêt vient du fait que vos élèves peuvent agir en direct. C’est très interactif, un peu à la manière de Plickers (voir mon article ici), mais le petit plus est que les élèves peuvent répondre aux questions à partir d’un ordinateur. Pas seulement avec des tablettes ou des smartphones… Une salle informatique traditionnelle fera donc très bien l’affaire !

Vous trouverez le site ici. Il faut bien évidemment s’inscrire, faire un petit  “sign up” (mais c’est gratuit) et c’est parti ! Vous pouvez commencer. L’interface de préparation est très intuitive. Mais si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter. je serai content de pouvoir vous aider.

Bon Kahoot !

Ami(e)s de la pédagogie,

à bientôt,

EMS.

PS: un grand merci à Jaimie pour ce super partage !

Heure de code

code.org

Bonjour à tou(te)s !

Votre heure est venue !

Cette semaine je vais vous parler d’une initiative que je trouve plutôt sympa. Il s’agit de “Hour of code“. Cet organisme propose chaque année, depuis 4 ans, d’initier les élèves du monde entier à la programmation informatique. Depuis leur lancement j’ai été emballé par l’idée et sa mise en pratique hyper simple (faut dire que les parrains sont les poids lourds de cette industrie : les google, apple, et autres). C’est pourquoi je rempile, avec mes élèves, pour la 4ième fois consécutive.

Cet évènement aura lieu la semaine prochaine, du 5 au 11 décembre (c’est toujours autour du 9 décembre (à vous de chercher pourquoi…)). Vous aurez donc une semaine pour proposer une heure de programmation à vos élèves. Pour cela vous devrez aller sur le site d’Hour of code ou sur code.org et vous inscrire. Ensuite, vous recevrez par email toutes les instructions permettant d’inscrire votre classe, vos élèves et préparer votre activité.

Vous pouvez et pourrez vous entrainer ou même approfondir le sujet en prolongeant votre heure de “coding” à l’aide de l’excellent logiciel Scratch du MIT…

C’est simple, facile, très ludique et dans les nouveaux programmes !!! (enfin…)

Je me tiens à votre disposition si vous avez des questions, besoin d’aide ou de conseils pour la mise en place. N’hésitez pas !

Et bonne programmation !

Ami(e)s de la pédagogie,

à bientôt,

EMS.

Astuces pour finir en beauté

keep-calm-l-ecole-est-finie-2

Et voilà, une année de plus en moins ! Euh, une année en moins de plus… Bref, une année qui s’achève. Dans quelques jours, vous allez lâcher vos loulous (moi, c’est déjà fait… YES !) pour les GRANDES VACANCES !!! Alors, pour vous aider à y entrer le plus sereinement possible, voici des petits conseils (avec commentaires) pour réussir votre sortie en beauté.

Avant d’aller plus loin, je me dois de vous prévenir… Les idées qui vont suivre s’appuient sur le postulat suivant : « Avant les vacances, tout le monde est sur les rotules ! Les petits comme les grands ».

 

10 astuces pour réussir sa fin d’année

 

  1. Profiter les uns des autres du temps qu’il reste à passer ensemble.

Vos élèves vous apprécient pour ce que vous êtes et ce que vous faites au quotidien. Alors ne changez rien, juste parce que c’est la fin de l’année. Rappelez-vous que la routine les rassure. Tout changement, même si c’est « cool », c’est stressant.

 

2. Boucler l’administratif : cahier d’appel, compte de coop, etc.

Ça vous évite les multiples relances de votre directrice/directeur ou même de votre inspection… Pensez qu’ils ont besoin de ces infos pour clôturer leur année. Concernant vos commandes pour l’an prochain, c’est votre dernière chance.

 

3. Anticiper le nettoyage de votre classe (un peu tous les jours).

Si vous faites ça le dernier jour, vous allez courir dans tous les sens et ajouter de la fatigue et du stress…

 

4. Ranger les casiers des élèves en début de dernière semaine.

Cela vous permet de récupérer tout le matériel de la classe qui se trouve dans les casiers, mais également de récupérer les livres de bibliothèque (au besoin les réclamer auprès des parents).

 

5. Maintenir la « pression » en continuant votre semaine, normalement, avec des séances plus « cools » mais préparées !

Si vous vous relâchez, les élèves vont se relâcher et se sentir en vacances (et vous aussi)… Et ce sera l’enfer pour vous, comme pour eux.

 

6. Préparer des séances « calmes » : lecture, informatique, géométrie, arts…

À cette période de l’année, les enfants sont « moins » disponibles pour les séances d’apprentissage trop longues, avec trop de blabla… Le bruit (petit ou grand) fatigue tout le monde.

 

7. Éviter les fausses bonnes idées, genre les films de « 2 heures » ! Privilégier les courtes vidéos pour fixer les idées ou illustrer une séance.

Eh oui, on pense qu’avec une après-midi « ciné » on aura la paix, mais ça casse le rythme de tout le monde. Pourquoi continuer à travailler, après (voire le lendemain).

 

8. Préparer votre programmation pour l’an prochain…

Vous savez dans quel niveau vous enseignerez, alors profitez du rythme pour faire votre programmation de l’an prochain. Au moins les « grandes lignes ». Vous avez sûrement une « maquette » toute prête et une tonne d’idées. Dans deux mois, vous ne vous en souviendrez plus…

 

9. La fin est à la fin !

Le dernier jour doit être plus souple, évidemment, mais structuré comme d’habitude. Les élèves viennent avec leur sac vide. Y a toujours des trucs qui traînent à leur rendre… Ne vous tirez pas une balle dans le pied en faisant 6 heures de garderie. Vous aurez une tête comme ça et les enfants aussi. Mais, pourquoi pas un « petit » goûter pour la dernière heure ? Attention, pas la grosse teuf…

 

10. Les adieux…

Les « adieux » ou les « au revoir » se préparent. Ça doit être court, bref et simple. N’en faites pas des tonnes. Privilégiez le « au revoir » général avant de sortir de la classe pour se mettre en rang, ou le « hug » une fois que vous avez lâché vos loulous pour d’autres aventures !!!

 

Voici le résumé en “todo list” :

Télécharger (PDF, 84KB)

 

Voili, voilou pour le dernier article scolaire de l’année. Ce sont des petits conseils qui ont fait leur preuve. Ayez bien en tête que si vous changez votre pratique, cela va générer un stress et de la fatigue pour tous. De plus, vos élèves le comprendront comme un « au revoir », et une semaine « d’au revoir » n’est supportable par personne.

On croit, à tort, qu’il faut « se détendre » parce que c’est la fin. Mais où est la détente, s’il y a plus de stress, d’énervement, de cassage de voix (pour « conserver » l’autorité), de fatigue…

 

Finir par un soupir (de soulagement), n’est pas finir !

 

Ami(e)s de la pédagogie,

BONNES VACANCES

Et à bientôt,

EMS.

keep-calm-and-say-au-revoir-11

 

Le carnet de lecture (2)

Voici enfin la suite du “carnet de lecture” !

Après vous avoir détaillé la méthode pour trouver un livre adapté…

petit rappel sur la règle des 5 doigts

Je vais, maintenant, vous présenter la deuxième idée : Comment utiliser cette lecture de façon efficace ?

Mon but, ici, est d’exploiter le comportement de lecteur de mes élèves. Je veux qu’ils entrent pleinement dans leurs ouvrages, sans le tenir du “bout des doigts”. Pour cela, il faut leur donner une routine de lecture, tout en les “forçant” à y entrer vraiment. J’entends par là s’approprier le livre. Je leur pose donc assez peu de questions du style “lecture guidée”, mais une question assez personnelle sur leur ressenti durant leur lecture. Je leur propose en quelque sorte de m’expliquer pourquoi ils ont aimé ou détesté un ouvrage. Ils se retrouvent donc en position de lecteurs et de “critiques littéraires”, en même temps.

Voici le document que j’ai construit :

Télécharger (PDF, 303KB)

Mes élèves en reçoivent un tous les lundis matin après avoir “partagé” le précédent lors d’une séance d’oral.

Depuis presque 5 mois que je l’utilise, j’ai constaté des progrès énormes, surtout sur ceux qui avaient “mal” à leur motivation ! Ca a pris plus de temps, mais c’est plutôt spectaculaire. Et, en plus, ils mettent beaucoup plus de soin et d’attention dans leurs choix. Avant, c’était plutôt : “J’en prends un parce que j’y suis forcé !” Maintenant, ils se disent que “tant qu’à faire”… C’est beau, la résignation “positive”…

J’espère que cela pourra aider certain(e)s !

Ami(e)s de la pédagogie,

A bientôt,

EMS

En faveur de la lecture

Fête de la lecture

lecture

Un grand merci

à tous ceux qui ont déjà répondu

au sondage du marathon de lecture !

 

Je profite de ce mois de mai pour vous rappeler que vous pouvez encore choisir… Le sondage n’est pas fermé. Vous trouverez toutes les informations ici.

reading

Et surtout, n’oubliez pas :

Faites de la lecture !

Ami(e)s de la pédagogie,

A bientôt,

EMS.

Marathon de Lectures

Bon weekend à tou(te)s !

Cette fois-ci, ce sera une requète :

Je cherche à organiser un marathon de lectures entre différentes Ecoles…

marathon de lectures

Et pourquoi, me direz-vous ?… Et pis d’abord, qu’est-ce que c’est ?

Et ben voilà, je suis actuellement enseignant à l’étranger, et le pays dans lequel je travaille organise chaque année une journée nationale de la lecture. A cette occasion, beaucoup d’écoles en profitent pour lancer des initiatives autour de la lecture. Mon établissement organise depuis quelques années une sorte de “marathon” de la lecture, étalé sur 2 semaines, au cours duquel les élèves doivent comptabiliser leur temps de lecture journalier. A l’issue de chaque semaine un bilan est fait et un résultat partiel est donné. A la fin de la deuxième semaine l’on donne les résultats définitifs.

Les résultats individuels sont récompensés, mais également le résultat global. En effet, en comptabilisant toutes les minutes de lectures de chacun l’on obtient le temps total de l’école. En fonction de ce nombre, l’école “gagne” quelque chose. L’échelle de gains est créée chaque année. Et c’est annoncé avant le début du “marathon”.

Cela devient donc également un travail d’équipe !

Les élèves s’investissent énormément lors de cet évènement. Ils augmentent fortement leur volume de lecture quotidien. Ils lisent sur le temps de récré, sur les hors-temps-scolaires, à la maison, avant de s’endormir…

Pour compter leurs minutes ils utilisent un marque-page de ce type :

marque page

Que vous pourrez trouver ici

Je trouve cette initiative vraiment pas mal et je voulais vous en faire part tout d’abord, puis essayer de voir s’il est possible de créer quelque chose avec les motivés !

En me renseignant, j’ai appris qu’il existait également une semaine de la lecture en France depuis 1989… Dixit Wikipédia ici et là.

Comme on dit… Vieux motard !

Je pensais donc (ça m’arrive) remettre ça au goût du jour, et pourquoi pas, même, le coupler avec un “rallye lecture”. Bref, je suis prêt à finaliser ce projet en détail, contacter des partenaires, lancer le truc, quoi. Mais avant d’aller toquer à la porte d’un IEN, d’une académie, d’une espe ou du ministère, il serait bon de savoir si le projet en vaut l’ampoule (chandelle du 20ème siècle). Il me reste plus qu’à vous dire que j’aimerai bien mettre ça en place pour autour de la mi octobre 2016 ou mi-mai 2017.

J’attends vos retours avec impatience :

Répondre au sondage (1min)

En attendant,

Ami(e)s de la pédagogie,

à bientôt,

EMS

Créer un quiz pour la classe

google form

Bonjour à tou(te)s !

Cette semaine je vais vous expliquer comment créer vos propres quiz pour tester vos élèves ou même leur demander de créer les leurs.

En effet, je cherche depuis quelque temps un outil qui permette à mes élèves de tester leurs connaissances relevant du “par coeur”. Je m’explique… Si je prends l’exemple de l’histoire, mes élèves sont énormément sollicités pour des activités d’observation, d’analyse, de réflexion, de recherche, de création, bla bla bla, mais finalement peu sur de la restitution de connaissances comme les dates… Ou les pays en géo, ou…

Bref je voulais les entrainer sur de la restitution un peu “bourrin”. D’où l’idée du quiz.

Je sais, c’est pas neuf comme idée… Mais allez trouver une app ou un programme existant. Pas facile !

Heureusement, j’ai eu une formation sur Les Google App et leur utilisation en classe. Alors, ni une, ni deux, ni… Je partage et je vous ai donc pondu ce petit doc afin que vous aussi vous puissiez créer le vôtre.

Voici la bête !!!

Télécharger (PDF, 339KB)

Par ici pour un petit exemple :

Cliquez là

Maintenant, c’est à votre tour de vous lancer. En histoire, en géo, tout partout. La seule limite, c’est vous !

Ami(e) de la pédagogie,

à bientôt,

EMS

PS : pour aller plus loin, c’est par ici

Organiser un tournoi de ping pong

ping pong

Cette semaine, c’est tennis de table !

Ou “ping pong” pour les puristes…

Voici quelques outils pouvant vous aider à organiser un tournoi au sein de votre école. Le but étant que chacun puissent faire au moins 2 “matchs”. L’astuce est de créer un second tableau dit “consolante”:

Télécharger (XLSX, 13KB)

Ce tableau est conçu pour 24 joueurs, mais vous pourrez le modifier à votre guise.

Dans mon cas, nous organisons, hors temps scolaire, un tournoi entre l’équipe éducative de l’école (enseignant, staff…), incluant des élèves. Pour cela, les élèves devront d’abord se départager lors d’une mini-sélection. A l’issue de laquelle les élèves gagnants intègreront le tournoi des adultes.

Les règles suivantes seront utilisées et affichées durant toute la compétition:

Télécharger (DOC, 183KB)

Je vous joins également un fichier Excel tout prêt, super bien fait, pour 16 joueurs. Vous n’avez que les noms à mettre…

Télécharger (XLS, 78KB)

Voili, voilou,

Ami(e)s de la pédagogie,

à bientôt,

EMS

Plickers en classe

plickers-1-638

Cette semaine je vais vous présenter l’application Plickers Cette application super intéressante permet de créer des questionnaires (façon QCM) et de corriger vos élèves en scannant la classe avec votre téléphone/tablette. Les données se retrouvent automatiquement stockées, ce qui est assez pratique pour le suivi des élèves.

Voici la bête en image et avec le son (en anglais), mais les images sont assez parlantes…

 

J’utilise cette application de puis le mois de septembre avec ma classe de CM1. Il en sont fans !!! Je m’en sers principalement pour le calcul mental et la résolution de problèmes.

Je l’ai découverte par l’intermédiaire de 2 amis proches qui sont également enseignants en élémentaire et qui sont en charge de classes pilotes pour les nouvelles technologies dans leur académie. Un grand merci les gars !

Comment ça marche ?

Vous avez besoin d’un appareil numérique type téléphone ou tablette et de cartons imprimés (un par élèves). Si vous disposez également d’un vidéoprojecteur ou d’un smartboard, c’est encore mieux.

1ière étape, vous devez télécharger l’application ici et vous inscrire sur le site “sign up”.

2ème étape, vous allez imprimer les cartes pour les élèves. Pour cela vous allez sur le site “sign in” et vous vous laissez guider.

3ème étape, vous créez votre premier questionnaire. Pour cette étape, je travaille toujours sur le site car je peux facilement créer mes dossiers, et gérer ma classe (ne pas oublier d’attribuer un carton par élève).

4ème étape, faites un test en lançant l’application et en utilisant un carton (pour ma part, j’ai créé un carton “test”).

Et voilà !

Un petit résumé:

J’apprécie beaucoup le côté visuel que l’on peut donner au calcul mental, mais aussi le fait que l’on peut conserver une trace des résultats.

Pour les élèves, c’est plutôt le côté ludique et manipulation qui les intéresse…

Si vous avez des questions, n’hésitez pas !

Ami(e)s de la pédagogie,

à bientôt.

EMS