Category Archives: Paul Et Mickey

Ponctuation

La semaine de l’humour…

 


Sans commentaires !

Ami(e)s de la pédagogie,

à bientôt.

EMS.

Ecoles alternatives

école

Hello à tou(te)s !

Cette semaine ce sera un petit coup de g….. contre tous ceux qui veulent casser l’école publique. Depuis mon entrée dans l’Éducation Nationale j’ai l’impression d’assister à une destruction méthodique de l’école : baisse des moyens (de toutes sortes), polémiques stériles autour des “programmes”, complexification inutile du métier d’enseignants, sans parler des “rythmes” qui sont totalement anti-enfants, et j’en passe parce que la liste est trop longue… Et depuis quelques années, c’est la fuite vers le privé avec nottament les écoles dites alternatives.

Et là, j’vois pas !!! À part constater que le bon sens n’existe pas, j’peux pas faire mieux.

Alors, j’étais en train de concocter un petit texte sur ce sujet lorsque je suis tombé sur celui d’un collègue. Tout était dit, en mieux. Donc je m’efface et vous le partage. C’est vrai, quoi, pourquoi toujours vouloir réinventer cette f….ing roue ???

voici l’article

Pour conclure, vous pourriez me demander pourquoi je suis pour l’école publique. À cela, je vous répondrais allez voir la réalité de l’éducation dans des pays où les écoles publiques ont été remplacées par des écoles privées !!! 

Sur ce,

Ami(e)s de la pédagogie,

à bientôt,

EMS.

#JeSuisTriste

Halte à la connerie !

Devise de Paris

Pas de #prayforparis pour moi. On ne règle pas des problèmes de religion avec de la religion.

Aujourd’hui, je suis seulement triste… En tant que Français et en tant qu’humain.

Alors #JeSuisTriste

Ami(e)s de la pédagogie,

Courage

EMS

7 janvier 2015 ! Halte à la connerie.

Rien ne justifie la haine !

charlie-hebdo-cover

Conjuguons, ensemble, le verbe “être Charlie”:

charlie

 

EMS.

(Blog en deuil)

Bienvenue en 2015

Ça y est, la route de 2014 nous a conduit tout droit vers celle de 2015…

Avant de nous y engager plus en avant, tête baissée, je voulais faire un petit point rapide sur le métier d’enseignant en école primaire aujourd’hui: ses missions, son évolution de carrière, etc. En effet, nous essayons, pour la plupart, de faire évoluer nos pratiques pour les rendre plus “modernes” et “intéressantes”. Et pour cela, nous sommes poussés par notre motivation, tirés par certaines directives. Or, le “métier” en lui-même est censé évoluer (plus de 10 ans qu’on l’entend), alors qu’en est-il en ce début d’année 2015 ?

recrutement des PE

Tout d’abord, nous pouvons trouver une courte définition du métier sur le site du ministère: www.education.gouv.fr

Il y est écrit:

  • “Le professeur des écoles est un enseignant du premier degré. Il intervient en école maternelle et en école élémentaire où il dispense un enseignement polyvalent.” Jusque-là, rien de bien nouveau et c’est plutôt normal.

Il en va de même pour nos missions :

  • Les professeurs des écoles travaillent avec des enfants de 2 à 11 ans, c’est-à-dire de la première année de l’école maternelle à la dernière année de l’école élémentaire.
  • L’enseignement qu’ils dispensent est polyvalent : français, mathématiques, histoire et géographie, sciences expérimentales, langue vivante, musique, arts plastiques, activités manuelles et éducation sportive. Ce sont les contenus et les activités liés à toutes ces disciplines qu’ils sont amenés à organiser et à conduire avec leurs élèves.” Toujours rien de nouveau…

Si on jette un coup d’œil du côté de l’évolution de carrière nous pouvons y lire: Une vie professionnelle évolutive !

  • Exercer le métier de professeur ne signifie pas nécessairement enseigner toute sa vie, encore moins enseigner toute sa vie de la même manière. La liberté que lui laisse l’organisation de son travail permet à l’enseignant qui le désire d’exercer ses compétences au-delà de sa classe et de les élargir par l’animation d’activités périscolaires, la création de matériel pédagogique ou de logiciels éducatifs.

         Un professeur est amené à actualiser et à compléter ses connaissances tout au long de sa vie professionnelle. La                   formation continue et la promotion interne permettent aux enseignants qui le souhaitent d’évoluer dans l’exercice de leur métier ou                 de changer d’activités au sein de l’éducation nationale.

Ainsi, un professeur des écoles peut devenir :

  • directeur d’école
  • maître formateur
  • psychologue scolaire
  • enseignant spécialisé (ASH)
  • inspecteur de l’éducation nationale (IEN)
  • enseignant au collège ou au lycée en passant un concours interne
  • enseignant à l’étranger

Le détachement, la mise à disposition ou la disponibilité permettent aussi, pendant quelques années, d’exercer un métier différent…

Surprise !!! Rien n’a changé. Mêmes évolutions, mêmes missions, même définition du métier. Toujours la même façon d’évoluer : le concours. Seule la formation des PE a profondément été modifiée.

Alors, pourquoi ai-je quand même le sentiment que ça change un peu ! Eh bien, je pense que c’est parce que ce sont les enseignants qui font l’école, et non l’inverse. C’est notre travail qui change et qui a changé: nous changeons tout seul et nous évoluons tout seul !!!

Je sais que je suis parti loin pour en arriver là, mais je trouve ça beau de pouvoir progresser afin de proposer un enseignement du XXIème siècle alors que rien n’est vraiment fait pour… En gros, et pour faire simple, on ne peut compter que sur nous-même. La vraie vie à la dure !

sourire

En tout cas, moi, ça me met une pêche d’enfer ! La motiv’ est à fond !

Sur ce petit constat-rappel, bonne année 2015, et bon courage à tou(te)s !

 

EMS.

(Paul et Mickey)

Ça reste donc d’actualité:

teacher

 

 

Salut tout le monde !

Bienvenue sur mog blog. Ceci est mon premier message.

Maintenant, place au blogging !