La blessure en escalade

La (grosse) blessure fait malheureusement partie du quotidien du sportif. Elle touche souvent les autres… Mais quand elle vous tombe dessus, gare aux dégâts.

J’en ai fait l’expérience récemment, il y a 6 mois pour être précis, et le moins que je puisse dire, c’est que ce n’est pas facile à gérer.

J’ai repris le sport (muscu, vélo, natation) depuis 2 mois maintenant et l’escalade (tranquillou) depuis 3 semaines. Mais je suis encore en période de rééducation.

Je me suis enfin décidé à raconter mon expérience pour garder une trace de l’évolution de la réparation et pour partager cette expérience. En effet, avec le recul je mesure davantage  le manque d’informations qui m’aurait bien aidé… Alors si je peux aider !

Voilà pour l’intro, maintenant le vif du sujet.

Mon histoire commence il y a 6 mois, sur un bloc, cotation 7a… Jusque là, rien d’anormal. Le crux est un crochetage talon, une traction suivie d’une rotation autour du talon. Ça passe tranquille, jusqu’à la traction… J’y vais tout “mou”, alors c’est mon genou qui encaisse le poids et subit la rotation. Comme il n’est pas trop fait pour ça, ça claque et ça craque… Je récupère la traction, mais c’est trop tard. Je termine ma voie et tend ma jambe afin de me remboîter le genou. Je désescalade et commence à ressentir une gêne lors du retour sur le sol.

Là, j’me dis que c’est pas trop normal…

à suivre…

One Thought on “La blessure en escalade

  1. Rémi on 28 mai, 2014 at 3:22 said:

    La suite …!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation