Tag Archives: élémentaire

Fête de la lecture

lecture

Un grand merci

à tous ceux qui ont déjà répondu

au sondage du marathon de lecture !

 

Je profite de ce mois de mai pour vous rappeler que vous pouvez encore choisir… Le sondage n’est pas fermé. Vous trouverez toutes les informations ici.

reading

Et surtout, n’oubliez pas :

Faites de la lecture !

Ami(e)s de la pédagogie,

A bientôt,

EMS.

Lecture suivie

Je vous présente le livre de lecture suivie de cette 4ème période:

Pagaille à Paris

Vous trouverez ci-dessous une feuille de question pour le premier chapitre (avec un schéma des intéractions entre les personnages:

Télécharger (PDF, 383KB)

Accompagnée de sa fiche de “vocabulaire”:

Télécharger (PDF, 202KB)

Suivie d’une fiche d’identité pour les personnages de l’histoire:

Télécharger (PDF, 210KB)

A très bientôt pour le chapitre 2…

Ami(e)s de

la pédagogie,

salut !

EMS

Le permis piéton

Finies les vacances !

Retour sérieux avec une séquence sur le passage du permis piéton (le retour).

permis piéton

Cette séquence concerne des compétences d’éducation civique et d’EPS, sur un créneau EPS. Pour cela, vous avez besoin d’un terrain assez large (cour de récré ou gymnase), de vélos, rollers ou trottinettes (avec casques) et de bonne volonté.

Avec mes CM1, nous utilisons des trottinettes. Et chaque enfant a un casque. Le passage du permis piéton est calqué sur le “permis voiture” avec une partie pratique et une partie théorique.

Lors de la première séance, nous travaillons uniquement le maniement de la trottinette. Comment avancer, accélérer, tourner et s’arrêter. Je leur demande d’être capable de s’arrêter de différentes manières: avec le frein ou avec le pied glissant sur le sol.

Le freinage, c'est la sécurité !

La seconde séance (qui sera une évaluation diagnostique d’éducation civique) servira à faire émerger la nécessité de règles de conduite. Cette évaluation diagnostique se déroule en 2 temps: je construis d’abord  un circuit avec des plots dans le gymnase de l’école et j’envoie mes élèves se dépatouiller dedans. Volontairement j’ai inclus un carrefour…

gymnase

Très vite, un bouchon va se créer au niveau du carrefour !

Dans un second temps, on fait une pause pour en discuter. Quels sont les problèmes et quelles solutions peut-on apporter ? Il nous faut un code !!! Lequel ? Comme les grands… Mise en commun de ce qu’ils ont compris du “monde des adultes”.

Pour clore cette première séance, les élèves retournent dans le circuit et mettent en pratique ce qui a été discuté précédemment.

En activité décroché (ou à la maison), les élèves apprennent le code de la route concernant les piétons. Pour cela ils sont inscrits sur ce site www.permispieton.com. Ils s’entrainent donc sur la partie théorique !

La troisième séance d’EPS sera le passage de la partie pratique. Les élèves se déplacent dans un circuit avec les “vrais” panneaux routiers. Quand ils se sentent prêts, je les évalue.

Vous trouverez ci-dessous les plans du circuit, les panneaux à imprimer (à plastifier et coller du “velcro” pour fixer sur des piquets), l’évaluation écrite (partie théorique) et un modèle de permis:

Attention, comme je travaille dans une école au Etats-Unis, les panneaux sont américains. Vous êtes assez grand pour « traduire » avec les panneaux français…

Plan: plan du circuit

Panneaux : là 

Télécharger (ZIP, 678KB)

Evaluation : c’est par là

Télécharger (PDF, 1.07MB)

et là

Télécharger (PDF, 102KB)

Permis : c’est icipermis piéton

Vous trouverez d’autres infos sur le site de la maif ici et sur le site de la sécurité routière ici.

Voili, voilou, si vous avez des questions…

En attendant, passez un bon permis !

Ami(e)s de la pédagogie,

A bientôt,

EMS

Plickers en classe

plickers-1-638

Cette semaine je vais vous présenter l’application Plickers Cette application super intéressante permet de créer des questionnaires (façon QCM) et de corriger vos élèves en scannant la classe avec votre téléphone/tablette. Les données se retrouvent automatiquement stockées, ce qui est assez pratique pour le suivi des élèves.

Voici la bête en image et avec le son (en anglais), mais les images sont assez parlantes…

 

J’utilise cette application de puis le mois de septembre avec ma classe de CM1. Il en sont fans !!! Je m’en sers principalement pour le calcul mental et la résolution de problèmes.

Je l’ai découverte par l’intermédiaire de 2 amis proches qui sont également enseignants en élémentaire et qui sont en charge de classes pilotes pour les nouvelles technologies dans leur académie. Un grand merci les gars !

Comment ça marche ?

Vous avez besoin d’un appareil numérique type téléphone ou tablette et de cartons imprimés (un par élèves). Si vous disposez également d’un vidéoprojecteur ou d’un smartboard, c’est encore mieux.

1ière étape, vous devez télécharger l’application ici et vous inscrire sur le site “sign up”.

2ème étape, vous allez imprimer les cartes pour les élèves. Pour cela vous allez sur le site “sign in” et vous vous laissez guider.

3ème étape, vous créez votre premier questionnaire. Pour cette étape, je travaille toujours sur le site car je peux facilement créer mes dossiers, et gérer ma classe (ne pas oublier d’attribuer un carton par élève).

4ème étape, faites un test en lançant l’application et en utilisant un carton (pour ma part, j’ai créé un carton “test”).

Et voilà !

Un petit résumé:

J’apprécie beaucoup le côté visuel que l’on peut donner au calcul mental, mais aussi le fait que l’on peut conserver une trace des résultats.

Pour les élèves, c’est plutôt le côté ludique et manipulation qui les intéresse…

Si vous avez des questions, n’hésitez pas !

Ami(e)s de la pédagogie,

à bientôt.

EMS

Travailler en ateliers

Pourquoi et comment travailler en ateliers à l’école élémentaire ?

ateliers

Parce que les élèves apprennent mieux et que c’est plus agréable pour vous !

Le travail en atelier permet de travailler en groupes plus petits et ainsi de pouvoir se focaliser plus précisément sur les apprentissages des élèves. Cette forme de travail est très répandue en maternelle, mais peine à entrer à l’élémentaire. La seule difficulté réside dans l’organisation: il faut être “carré” !

Je vais vous présenter comment je fonctionne en classe. Tout d’abord, il faut être clair au niveau des créneaux horaire (un par jour) et des domaines impliqués (5 dans mon cas). J’ai choisi une rotation sur la semaine (5 fois donc 5 groupes) et une progression sur 4 semaines.

Donc en une semaine tous mes élèves passent par tous les ateliers et en un mois ils ont suivi une séquence complète par domaine.

Mon but est de proposer des ateliers “faisables” en autonomie, afin de pouvoir me dégager du temps sur un atelier plus “complexe” pour être plus dispo pour travailler des compétences plus difficiles avec un petit groupe.

Voici ma fiche d’organisation:

Télécharger (PDF, 105KB)

Dernière petite précision, j’utilise ce fonctionnement, couplé a un plan de travail. Mais ceci est une autre histoire…

Sur ce

Ami(e)s de la pédagogie,

à bientôt.

EMS

Rechercher sur moteur PE

MoteurPE, moteur de recherche pour professeurs des écoles

Le coin du bon sens

My Instagram

Something is wrong.
Instagram token error.